Le reiki

Le reiki amène à ressentir plus qu’à réfléchir.
Il nous permet d’accéder à nouveau à notre vision intérieure, à nous préparer à l’action.

Le reiki c’est nous relier à ce que nous sommes, derrière toutes ces couches de peur, de croyances.
Nous sommes à nouveau connecter à notre état naturel de bien être.

Un temps pour soi, un temps vers soi.
Un espace qu’on se donne.

Un outil de guérison et d’expansion, un chemin vers soi.

2014-09-14 02.53.15

Share Button

Avant le changement

Lorsqu’on sent venir un changement de vie pour des raisons objectives ou un « pressentiment’ intérieur, nous passons souvent par une phase intense qui va du soulagement à une forme d’étouffement, d’entravement, comme un dernier effort insurmontable pour atteindre la prochaine étape.

C’est l’état de chrysalide avant l’émergence.

Un chambardement incroyable avant l’arrivée des conditions parfaites pour l’envol, tout se met en place et se développe.
Pour terminer l’émergence et s’envoler, le papillon doit prendre de grandes respirations.

Nous sommes identiques au papillon, nous avons besoin de rentrer dans notre corps et de prendre conscience de notre respiration, de notre état corporel pour sentir le bon moment, nous pouvons faire du forcing, mais d’expériences j’ai constaté que le résultat ne perdure pas souvent dans le temps (essayer de faire un marathon essoufflé ou en faisant des respirations sans respect de votre cohérence cardiaque).

L’état de tension qui précède cette étape, peut complétement nous déstabiliser et nous faire dérailler.

La recommandation est toujours là même sachez décrocher avant le grand jour, accordez vous un temps de décompression, voir un temps de lutte avec vous même, oui laisser monter la peur, les doutes, l’envie de vous sauver, laisser tout remonter et en dessous, si c’est vrai solide, vous verrez l’envie, la passion, émerger et nettoyer toutes ces peurs.

Avant le changement, la minute d’avant est le plus grand challenge, c’est la grande respiration avant le plongeon.

Merci de partager les expériences que vous avez pu vivre avant un grand changement: vos pensées, vos états physiques et émotionnels, vos astuces qui vont ont permis de dépasser cet état de bouleversement pour faire le dernier pas.

url

Share Button

Partir de soi…rend la vie plus belle

Une petite expérience vécue ce week-end m’a rappelé l’importance de partir de soi, d’être maître de son état.

Je prenais le bus pour me rejoindre des personnes que j’apprécie dans un but de détente créative.
Le conducteur démarre et je sens tout son agacement, agressivité, qui lui donnait une conduite brutale et moi en ce moment je suis un peu en kit physiquement parlant ( les bousculades et challenges émotionnelles se bousculent et je trinque…donc obligé de mettre une conscience sur les maux et les mots).
Je sentais déjà les vibrations dans le bas de mon dos et j’avais pas envie de ça.

Je commence à me dire, il faut que le monsieur change d’état, je focalise sur il faut qu’il change …et puis éclaire dans ma tête, ma démarche était contre productive, décentrée, et finalement épuisante pour rien.

De quoi j’avais envie moi, de douceur, je me suis focalisée sur cette envie, alors je ne sais pas si le conducteur a changé d’état, sa conduite mais moi mon état a changé dans la minute, plus de vibrations dans le bas de dos, j’étais toute cool, je suis arrivée fraîche.

Et du coup je me suis dit que la prochaine fois que l’état de quelqu’un m’agace, j’irais cherché l’état que moi je veux vivre, et je mettrais mon énergie sur cet état, et pas dans le fait que l’autre doit changer, me comprendre.
C’est la même chose dans la communication, les relations au lieu de s’emporter dans « il faudrait que », de quoi j’ai envie, et mettre son corps, ses émotions, intentions au diapason.

Bonne semaine.

ps: le reiki est un excellent outil pour savoir qu’elles sont nos envies et revenir à nos états

Share Button

Ne pas perdre de vue son intention, avancer pas à pas

Avant de s’engager dans une quelconque démarche, il est nécessaire de faire le point sur ses intentions et son degré d’implication, ce que nous sommes en mesure de donner, ne pas préjuger de nos forces, nous pouvons parcourir des milliers de km, mais nous sentir vaincus d’avance si on pense à la distance à parcourir.

Dans nos vies, nous sommes amenés à prendre des décisions qui impliquent des grands changements tant intérieurs qu’extérieurs.

Récemment, j’ai du réfléchir à la façon dont je voulais avancer dans mon travail, et tout particulièrement dans mon activité de praticienne reiki. Je faisais le constat d’un échec à faire passer le message.

Pour moi, c’est réellement un outil apporte beaucoup, j’ai réalisé grâce à mon maitre Reiki un chemin dans lequel je suis accompagnée de façon très privilégiée.

J’ai eu à cœur de transmettre le même message mais je me suis rendue compte qu’en copiant collant ma compréhension d’un processus, que je n’avais finalement pas compris en profondeur,j’allais finalement contre mon intention d’amener les gens à cette pratique.

J’avais loupé une étape, je n’avais pas tiré de conclusions de mes expériences pour mettre en adéquation ma personnalité, la demande de mes cliente, mon envie profonde.

J’ai eu une compréhension alors que je donnais un soin, nous n’arrivons pas tous avec la même envie, la même personnalité. Nous n’avons pas tous le même chemin, certains arrivent avec une demande claire, d’autres sont encore en découverte.

Le travail d’accompagnant, c’est comprendre où sont mes valeurs, où sont mes erreurs, évoluer pour être en mesure de répondre à ceux qui viennent à moi, c’est un travail sur mesure, qui évolue, dans un cadre précis avec des lignes directrices tel que par exemple celle de permettre au plus grand nombre de personnes de devenir autonome grâce au reiki.

J’ai donc pris la décision de revenir sur ma façon de travailler plus en écoute des besoins, tout en étant clair dans mon intention qui avait pu perdre ses contours par manque de recul.
Je suis donc dans l’obligation d’être encore plus claire, plus précise, plus certaine de ma propre intention pour avoir toute confiance dans le chemin de chacun.

J’ai eu l’occasion depuis deux mois de vraiment travailler sur ce qui m’anime, sur mon discernement face à toute une série de situations.

En ce mois de janvier, qui appelle à faire nos déclarations d’intention pour cette année 2015, je suis clairement une éclaireuse qui se doit de rester brancher à sa lumière pour amener l’autre à la voir en lui.

J’ai longtemps considéré qu’il fallait toujours conscient de l’ombre pour être dans une vraie lumière, aujourd’hui il est claire pour moi que le défi est ailleurs, être dans la lumière sans cesse, en conscience de ce qui est et face à tout ce qui vient à notre rencontre au travers de nos choix, de nos engagements.

Chaque jour, je renforce l’expression de ce que je suis, je crée ce que je veux être et l’expression que je veux donner à qui je suis.
C’est une belle expérience que d’être le meilleur soi pour pouvoir faire un beau nous.

citationchagall

ps:je vous invite à vous procurer un exemplaire de l’énergie de 2015

Share Button