Où trouver la motivation?

La motivation, c’est ce qui nous permet d’accomplir ce qui nous tient à cœur, à concrétiser dans la matière nos idées.

Elle nous permet de tenir dans la durée et de ne pas flancher au premier obstacle.

Nous sommes tous confrontés à un moment ou à un autre à une perte de motivation brève ou qui dure dans le temps, et qui nous met dans une spirale de dévalorisation.
revenons à l’origine de la motivation;aux moyens de la trouver et comment la garder dans le temps

La motivation est un paramètre déterminant dans le fait d’atteindre ces objectifs.

Elle constitue l’énergie qui nous fait avancer, qui nous permet d’engager l’effort et de persévérer à long terme.

Pour garder l’envie de s’investir et de progresser dans une pratique, ou de faire progresser une activité, un projet, une relation, le plaisir qu’on prend est essentiel.

Le plaisir est renforcé si vous trouvez les outils, les méthodes, les partenaires qui vous correspondent, c’est à dire qui correspondent à votre identité,votre personnalité, il existe une multitude de chemin encore faut il trouver celui qui nous est adapté, mais aussi adapté les outils, les méthodes, les enseignements qu’on peut recevoir.

Avant d’entamer un projet, une relation, il est bon de se poser pour définir ce qui nous fait plaisir, ce qui nous donne envie de nous mettre en mouvement cela peut concerner des choses très concrètes: lieu de travail, travail seul ou en équipe, attentes financières et aussi plus abstraits: les intentions, valeurs, envies qui sous tendent l’objectif que nous voulons atteindre et qui nécessite de préserver votre motivation.
Un accompagnement en coaching peut vous permettre de poser avec clarté vos piliers matériels et intérieurs.

Quand je parle de plaisir, je parle de se faire plaisir à soi et pas (« uniquement ») aux autres comme à un ami, un associé de longue date, ses parents, son conjoint, ses enfants ou même son accompagnant, son thérapeute.
En effet, dans la durée, cette source de motivation peut s’essouffler, l’autre se désengager et vous vous retrouvez avec un projet qui n’est pas le votre et la source d’énergie est coupée.


La motivation est personnelle et individuelle
, elle trouve sa dynamique dans nos références personnelles: notre passé, notre vision de l’avenir.

Les expériences passées influencent notre confiance, et donc notre motivation.
Avoir un projet personnel, une perspective d’avenir, un but que l’on considère important, favorise une motivation personnelle et donc durable.

La motivation est un processus dynamique et intentionnel, donc susceptible d’évolution. Nous pouvons travailler sur notre motivation en affinant notre projet personnel, ce que nous projetons dans l’avenir.

La motivation renvoie à nos perceptions:
– Comment on se perçoit, nos valeurs, nos buts et aspirations,
– Ce qu’on perçoit du contexte: valeur d’un projet, d’une relation, d’une réalisation, de sa capacité à l’accomplir, et du contrôle qu’on exerce sur son déroulement.

La motivation repose sur des notions de confiance et d’estime de soi, croyance en son efficacité personnelle, etc.

Ainsi, pour « se motiver », croyez en vous, en votre capacité , en votre pouvoir de produire des facteurs de réussite… mais ne sous-estimez pas pour autant l’effort, la persévérance et l’engagement nécessaire.

Interrogez vos perceptions, cherchez en vous-même et identifiez les facteurs qui influencent votre réussite ou votre échec, interrogez-vous sur votre volonté d’apprendre.

Prenez conscience de ce qui dépend d’abord de vous, les facteurs sur lesquels vous seul pouvez intervenir, et donc de votre part de responsabilité.

Devenez l’acteur principal et responsable de votre motivation, cessez d’être à la merci de vos propres perceptions, de subir passivement ou de tout attendre de l’environnement, et reprenez la maîtrise de ce qui est déterminant pour la réalisation de vos objectifs.

Si vous avez aimé cet article partagez le, si vous n’êtes pas encore inscrit à la Newsletter c’est le moment un tirage est prévu à la fois du mois pour gagner une consultation.

Si vous avez envie d’avancer sur un projet, une relation, de faire un travail sur votre vécu, que vous sentez que vous n’êtes pas au clair sur certains des points évoqués dans l’article n’hésitez pas à me contacter et à faire un petit tour dans l’onglet coaching afin de savoir comment nous pouvons travailler ensemble et dans quel cadre.

Share Button

Sortir de son référentiel: suivre son envie

On peut avoir une idée innovante qui sort des sentiers battus, de la case dans laquelle les gens ont l’habitude de nous voir.

On sent au plus profond de soi que c’est quelque chose d’important, ça nous parle au ventre et au cœur et contrairement à d’autres idées on n’abandonne pas.

Pourtant quand vient le moment de se mette en œuvre pour les réaliser, on se retrouve confronté à une angoisse sur sa légitimité, l’envie de se raccrocher au connu, à des références existantes, ne pas trop bousculer les gens autour de nous et les rapports que nous avons bâti et là une certaine forme de frustration, d’extinction de l’inspiration apparait.

Notre idée est ronde et tout ce qui existe dans notre référentiel est carré, il est tentant alors dans cette période de doute de raccrocher notre création à l’existence, de demander conseils aux mauvaises personnes ( trop impliquées ou pas assez), nous perdons le fil de notre création, ça ne marche plus.
L’envie est là mais la source est à sec, plus de jus, plus d’énergie.

Nous butons, nous transformons notre création pour la faire correspondre à l’existant mais elle ne nous parle plus, nous pouvons même aller jusqu’à renoncer, déstabiliser, et pour pouvoir renoncer nous dévalorisons notre idée, et nous faisons entrer dans notre vie toutes sortes de dérivatives, nous remettons notre pouvoir de création à quelqu’un d’autre.

Nous renonçons à créer notre propre référentiel, à devenir référent, nous nous coupons les ailes par peur que notre vol soit trop original.

Rappelons nous, il y a toujours des précurseurs, sans être quelqu’un qui va révolutionner le monde, vous pouvez déjà révolutionné votre monde à votre échelle, et pour reprendre une citation de la danseuse Martha Graham que j’aime beaucoup en ce moment pour ceux qui me suivent sur Facebook.

Martha me dit très calmement : « Il y a une vitalité, une force de vie, une énergie, une accélération qui se traduit en action à travers toi, et parce qu’il existe un seul exemplaire de toi dans toute l’éternité des temps, cette expression est unique. Et si tu la bloques, elle n’existera plus jamais par un autre canal et sera perdue. Le monde ne l’aura pas. Ce n’est pas ton affaire de décider combien elle est bonne, ni combien elle est valable, ni si elle comparable à d’autres expressions. C’est ton affaire de te l’approprier clairement et sans détours, de garder le canal ouvert. Tu n’as même pas à croire en toi ou en ton travail. Tu as à te garder ouverte et consciente des élans qui te motivent.
Garde le canal ouvert. »

Extrait de The Life and Work of Martha Graham

Lorsque nous sommes dans cette démarche, il faut prendre le temps de s’isoler, de se couper de ses références et référents habituels, accepter de prendre des temps de pauses, de rien, que le projet avance à son rythme.

Je parle en connaissance de cause depuis quelques mois maintenant j’ai un projet de cette nature, créer des cartes inspirantes et je l’espère inspirées pour éclairer les gens dans leur moment de doute.
Après avoir reçu l’inspiration, j’ai voulu faire rentrer ce projet dans un cadre de travail qui ne me correspond pas, me rattachant à des références qui ne sont pas les miennes, qui ne me parlent pas et finalement j’ai laissé venir, ce projet est entrain de prendre formes avec fluidité, et avec un rythme qui me surprend moi même, c’est ma création sans réelle référence définie et connue.

Une fois portée par le bon vent, nous pouvons aller très vite et très loin.

Pour accoucher de notre œuvre , il est aussi utile de se faire accompagner pour détecter les éventuels blocages auxquels on se confronte et trouver une solution pour les éliminer.
Les accompagnements sont multiples et peuvent passer par différents biais, j’en propose quelques uns que je trouve essentiel au travers du reiki et du coaching.

Pour conclure, écoutez vous, exprimez vous, trouvez des interlocuteurs encourageants et bienveillants, sortez de votre chrysalide, soyez vous même.

images

Martha Graham en action

Pensez à vous inscrire à la newsletter pour être tenue informée et recevoir vote cadeau et à partager cette article.

Share Button

Rêves, envies, projets

Ce week-end j’ai fait d’un rêve, une envie, puis un projet depuis longtemps je rêve d’un certains mode de vie: 6 mois en France, 6 mois à l’étranger dans une grande ville, mais c’était plus dans ma tête « un jour mais je peux pas, c’est pas le moment et comment le concilier avec le reste ».

Ce rêve est devenu une envie, je suis sortie de la considération du reste pour me focaliser sur le rêve, le rendre plus dense, commencer à le matérialiser, chercher des pistes pour le concrétiser pour de vrai.
J’ai commencé à dessiner le chemin,sans a priori, sans me mettre une contrainte de temps, juste en ressentant le fait que de me projeter dans cette envie là me faisait du bien et me donner de l’énergie pas seulement pour demain mais aussi pour aujourd’hui, j’ai eu une sensation de contentement toute la journée et ça perdure aujourd’hui.

Ce rêve est devenu une envie et qui va devenir un de mes projets de vie.

C’est un gros challenge mais je n’ai pas de pression de temps, je tends vers et vous qu’elles sont les rêves que vous avez envie de faire descendre dans la matière.

Si on devait comparer celà à une descente c’est comme si c’était dans mon 3ème oeil et que je l’avais maintenant dans le creux de mon ventre et prêt à le faire descendre dans mes racines.

Je sautille de joie intérieurement.

http://www.dreamstime.com/-image1193296

Share Button