« Mes astuces bio, simples et pas chères » par Sabrina V

Mon métier de masseuse ayurvédique m’a amené à découvrir les huiles de massage et bien vite, après quelques rudiments dispensés par ma prof, je me suis lancée dans des fabrications maison…

De plus en plus l’envie de faire par moi-même m’a poussé à fabriquer mes huiles pour masser, mais aussi produits d’hygiène et cosmétiques, aussi dans la maison avec les produits d’entretien…

Je partage avec vous aujourd’hui le fruit de mes petites recherches persos (parfois des ratés qui apprennent !^^) au travers de quelques exemples…

HE=huiles essentielles

Un liniment est une forme pharmaceutique liquide, plus ou moins épaisse, utilisée uniquement en usage externe par application cutanée ( sur la peau).

Ce que j’ai retenu :

1°) On peut mélanger plusieurs huiles ensemble, il faut jouer sur les onctuosités, certaines sont sèches comme le monoï, ou l’huile de noisettes, fluides comme l’huile de pépins de raisin et sésame ou plus grasses et compactes comme certaines huiles d’olives ou celle au noyaux d’abricots…un ami qui avait été formé en massages par le grand Joël SAVATOVSKI (masseur-kiné un brin provocateur comme j’aime, messager du « massage pour tous et non réservé à une élite » qui avait défrayé la chronique dans les années 90 en massant gratuitement sur les aires d’autoroute) avait suivi sa formation et le masseur ne jurait que par l’huile Isio4 ! …chaque huile a ses propriétés, la noisette est plutôt pour les peaux grasses alors que l’huile d’avocat est très nourrissante et particulièrement adaptée aux peaux sèches (surtout les peaux métissées en hiver !^^)…

Si l’on veut une crème je mets plus d’huile et j’ajoute un peu moins de la moitié en eau de chaux (genre liniment)…les huiles qui se marient bien je trouve olives+pépins de raisins+noyaux d’abricots et ma préférée pour mes massages c’est huile de sésame+olives mais ensuite faites vraiment selon vos envies! Testez quoi!

2°) Pour une belle harmonie ne mélangez pas plus de 3 HE ensemble (maxi j’en fait 4 parfois car il y a des fragrances plus douces comme le vétiver par ex mais 3 c’est l’équilibre parfait) et pour un flacon d’environ 300 ml maxi 30 gouttes réparties (sachant que le santal est bien fort je n’en mets pas 10 gouttes mais 6 ou 7 par exemple…)

3°) Pour la macération avec les « vraies » plantes, fleurs, racines (déjà testé racine de vétiver, pétales de rose, racine de gingembre, zestes citron-orange-pamplemousse, gousses de vanille entre autres… plutôt un contenant en verre pour la macération donc, après filtration le plastique servira pour les utilisations en massage (je fais chauffer de l’eau puis la verse dans un verre en grès où je place le flacon d’huile, et en dessous un support pour bougie chauffe plat pour garder l’huile bien chaude; jamais chauffer au micro ondes! on perd toutes les propriétés des huiles et HE!)…je conserve ensuite mes préparations filtrées à température ambiante et en cas de fortes chaleurs je place mes flacons au frigo…

N.B : dès qu’il y a des agrumes en HE ne pas garder l’huile sur soi (on se masse avec, par exemple le pamplemousse est bien pour la cellulite ^^) et puis se doucher après, car elles sont photosensibilisantes et il y a des risques de cancer de la peau et surtout des tâches claires qui se forment sur la peau…juste cette précaution, sinon on peut garder les huiles sur le corps, au contraire!

N.B2 : pas de HE sur la peau des bébés et enfants et prendre des précautions chez la femme enceinte notamment lors du premier trimestre, certaines HE sont à éviter telle que la menthe poivrée, et quelques une dont je n’ai pas retenu le nom car je ne les utilise jamais ; je sais qu’enceinte j’utilisais passé le 1er trimestre mon huile à base de lavande-vétiver et ylang-ylang, sauf sur le ventre où j’utilisais mon liniment pure…

Pour ma peau mixte à tendance grasse j’utilise pure de l’huile de noisette pour mon visage ; j’utilise aussi une lotion à base de pissenlit pour me nettoyer le visage et atténuer les cernes (faire chauffer les fleurs-environ 2 belles poignées- dans une casserole d’eau, à ébullition couper le feu et je laisse macérer la nuit avant de filtrer le lendemain)…je rince aussi mon visage avec de l’eau et quelques gouttes de vinaigre de lavande en cas de boutons-juste avant mes lunes !- vinaigre que j’ai fait macérer dehors durant 3 semaines…ce même vinaigre, également aromatisé de zestes d’oranges me sert aussi de produit d’entretien pour la maison, du sol au plafond.

Pour mes cheveux abîmés par les grossesses successives, anémie, fatigue, je les nourris avec une huile d’olives (et lorsque j’ai les sous j’ajoute de l’huile d’avocats ou huile de jojoba) avec uniquement de l’HE d’Ylang-ylang…pas besoin de pause, j’humidifie mes cheveux avec eau+ quelques gouttes de vinaigre de lavande, puis j’applique l’huile en insistant sur les pointes…j’en met un peu plus le soir…oui ça tache les taies d’oreiller mais voilà pourquoi je les choisis sombres et ensuite même après lavage elles gardent un parfum pas désagréable du tout ! Je personnalise ma taie quoi ! ^^.

Pour tous les jours je fabrique pour toute la famille du liniment oléocalaire (le liniment oléo-calcaire est un mélange d’huile d’olive et d’eau de chaux) à base d’huile d’olives (ou autre pour l’un de mes fils qui n’aime pas l’huile d’olives) et un peu moins de la moitié en eau de chaux (achetée en pharmacie)…idéale pour nettoyer les fesses de bébé et les garder saines, aussi pour le masser…pour moi j’y ajoute des HE en fonction de mes humeurs, de la saison…elle hydrate tout le corps, je l’ai aussi utilisé pour les croûtes de lait de mes bébés, dans le bain pour adoucir l’eau calcaire et moins agresser les peaux sensibles.

En gommage tonique et anti-cellulite je récupère mon marc de café, pour tout le corps je compte 3 dosettes de café (en cuillères à café je dirai approximativement 6/7 cuillères) que je mélange à de l’huile, n’importe laquelle, ce que vous avez sous la main, et pour plus d’efficacité dans le drainage j’y ajoute ¾ gouttes d’HE de pamplemousse…je me frotte énergiquement tout le corps avec cette mixture, puis me lave et me rince sous la douche…autre avantage : le marc de café c’est bon pour les canalisations ! ^^ Et ensuite demeure sur la peau une fine pellicule huilée qui laisse la peau douce en plus du marc qui a bien enlevé toutes les peaux mortes…un gommage une fois par semaine va bien nettoyer la peau en profondeur et aussi éviter les poils incarnés pour celles qui s’épilent (ou pire qui se rasent ! ne pas se raser les filles ! que de dégâts !)…

Pour les peaux sensibles, je conseille un gommage doux à base de noix de coco rapée+miel+papaye fraîche râpée mais même sans papaye c’est super agréable aussi !

Je n’utilise plus de parfum mis à part mon huile pour le corps parfumées aux HE, et qui restent même si à force je ne les sens presque plus ; je me souviens d’un ancien médecin qui savait que j’étais là à l’odeur de mon huile parfumée qui restait dans la salle d’attente et son cabinet ensuite ! Et beaucoup de ses patientes lui demandaient quel parfum d’ambiance elle utilisait !

Je viens de terminer mon huile de Rose à base d’huile de colza+tournesol+olives (j’ai la chance d’habiter à la campagne et de trouver de petits producteurs locaux à des prix identiques au commerce- sauf pour l’olives lors de mes vacances dans le Sud ou chez biocoop !- où j’ajoute des pétales fraîches de roses odorantes+ brins de lavandes…après filtration j’ai une huile onctueuse et parfumée pour le corps…

En préparation huile parfum vanille bourbon et patchouli !

Notre corps de femme mérite qu’on prenne soin de lui et aussi que l’on mette en valeur notre beauté naturelle ♥

Nous sommes preneuses de vos astuces, de vos retours, les commentaires sont là pour ça, au plaisir de vous lire.

huile he

Share Button

Le Corps parle

Ces derniers mois m’ont donné à vivre des expériences assez surprenantes dans mon corps qui s’est fait écho des émotions que je vis, que je planque, que je fuis,il a mis le haut parleur , m’a donné des réponses évidentes et merveilleuses.

Un vrai festival de maux en tout genre, entre un eczéma foudroyant au moment où je commençais le projet de ce site, la rencontre de quelqu’un qui a complété changement ma façon d’envisager mon avenir, et la fin d’une période. Et soudain, la démangeaison divisée par 10 quand je décide d’écouter mon corps qui me dit que tout ce qui se passe est plus fort que moi, cet amour là aussi.

Une douleur dans la cheville, insoutenable divisée par 10 quand je comprends que je suis entrain de faire de la résistance face à une relation, que je refuse d’avancer, alors que les choses sont là évidentes.

Un panaris qui s’installe sur le doigt du jugement…

Je ne peux que confirmer le corps parle, et il me parle de plus en plus, le dernier message « mange des choses qui se régénèrent »…le changement est en marche.

Share Button