Les 4 saisons du Féminin

image we

Un moment pour vous retrouver au cœur de la saison de l’automne, la saison de l’enchanteresse, de la séduction, de la créativité, du désir, un week-end que je co-organise et que je co-anime dans un lieu cocon en Baie de Somme

Les infos pratiques en fin d’article.

Méditation pleine conscience, sophrologie, groupe de parole, danse, écriture, peinture, théâtre, masques, énergétique

Parce que chaque saison est directement en lien avec l’énergie du féminin, représente une facette, un archétype de la femme, nous proposons ce cycle de 4 week – ends.

Apprendre à se reconnecter simplement à son féminin, à se ressourcer en pleine nature, à respirer, à déguster son repas en pleine conscience et le partager avec les autres. Dans un cadre bienveillant, nous allons découvrir nos talents, notre énergie sexuelle, exprimer nos besoins et nos émotions. Oser se dire. Se sentir vivantes, ensemble.

Pour ce premier week-end, nous allons célébrer l’automne. Cette saison nous relie à l’énergie de l’Enchanteresse. C’est une phase d’écoute de notre rythme afin de prendre soin de soi, goûter un temps d’entraide et de créativité.

3 intervenantes aux talents complémentaires :
Fabienne Deville, sophrologue
Hadda Djeribi-Benkobi, énergéticienne/coach
Anick Rosas, psycho-praticienne (art-thérapie, somato-thérapie)

Un week-end cosy et tonique à votre image

Se retrouver. Tout près du Crotoy et de Saint Valérie en Somme, une grange pittoresque, aménagée pour nos différents ateliers : sophrologie, art-thérapie, énergétique, somato-thérapie…

Se reposer. L’hébergement et le repas du soir auront lieu dans une bergerie du XVII ème, transformée en un hôtel de caractère, 3 étoiles.

Goûter. Connaissez-vous par exemple, le riz aux épices et mung dhal ? Le buttermilk à la coriandre ? Nous dégusterons, à midi, en pleine conscience, des menus créés par Florence, notre spécialiste de l’ayurvédique.

Découvrir. Maxim, notre guide, nous a concocté une savoureuse promenade pédestre en Baie de Somme. Nos sens en éveil, bercées par le ressac, nous observerons le mouvement des oiseaux de l’estuaire et les phoques marins.

14 participantes maximum. Sous-groupes de 7 personnes.

Tarif:
317 € pour les personnes qui arriveront samedi matin, détails auprès de fdsofree
– 380 € jusqu’au 15 octobre 2016, PROLONGATION DU TARIF PREFERENTIEL, arrivée vendredi soir
– 450 € après le 15 octobre 2016, arrivée vendredi soir

Inscription et réservation: 180 € d’arrhes

Ce tarif comprend :

– Les séances de sophrologie, de pleine conscience, d’art-thérapie, d’énergétique, de groupe de parole
– La mise à disposition du matériel
– La promenade pédestre avec guide
– Tous les repas y compris les pauses gourmandes
– Les deux nuits en chambre double
– Le transport de la gare à l’hôtel et de l’hôtel au lieu de stage

Seul le transport aller et retour jusqu’ au lieu du stage (train, voiture) n’est pas compris.

Renseignements et inscriptions: Fabienne Deville : www.fdsoofree.com ou au 01 70 38 25 30

Share Button

Faire l’expérience

Une vie sans expériences est une vie de regrets, d’à peu près, et de tiédeur.

Faire l’expérience, ce n’est pas simplement passer la tête quand on voit la lumière, c’est entrer dans la pièce, interagie avec le nouvel environnement qui nous a attiré.

Il n’y pas d’échelles entre les expériences, ou de réellement de but précis à atteindre, mais bien une démarche d’existence pleine, entière et réelle.

Faire l’expérience, c’est faire le saut, ressentir la joie comme la peine, prendre des responsabilités, risquer la déception.
Faire l’expérience, c’est s’engager, faire l’expérience c’est aller au point où c’est irrémédiable.
Faire l’expérience, c’est accepter les actions et les émotions qui en découlent.

C’est vivre avec tout ces sens.

L’idée à la fin de sa vie est de réaliser qu’on a vécu, aimé, qu’on a posé notre empreinte dans cette vie, au final nous sommes riches de nos émotions et de notre vécu, c’est à l’instant où il faut partir, rendre les clefs que nous accueillons le contentement d’une vie où on a fait l’expérience, où on a vécu vraiment et sans demi mesure.

La distance entre le rêve et la réalité, c’est l’action.

Share Button

Une interview sur mon travail

C’est toujours intéressant de répondre à des questions sur mon travail, je fais le point en même temps sur mon parcours, sur d’appréhender mon accompagnement, la complémentarité entre mes outils, le fil conducteur.

Pour la lire, c’est sur le site des Thérapeutes Parisiens.

3 questions à Hadda Djeribi

4logo-LTP-1-1024x549-011

Share Button